Sur la route de la Geek I'll still be a geek after nobody thinks it's chic !

17Nov/110

2011 November – Ubuntu Party

It's been a long time that I posted something in my blog. With my final dissertation, this last month was quiet difficult. But I'm back !

Last week end, Ubuntu Party 11.10 take place at Paris' science museum, Cité des Sciences et de l'Industrie. It's an event organized by the French community of Ubuntu. During 3 days, this association invested Carrefour Numérique of this great Paris museum to install its boxes of goodies, its volunteers, speakers and other partner organizations. So I held on Mozilla stand for 2 days (Friday and Sunday), supported by excellent Clochix, Florian, Paul, among others.

Let's start with negatives points, it will be done:

  • for Ubuntu-fr: the first day, the stands were installed outside of the Digital Carrefour. Most of visitors came to ask us the way to expositions, to the subway, to the toilets, etc.. We even made a game with others volunteers from Wikimedia France to see who would have the most of questions not related to its business. I think it's Wikimedia which won on this one!
  • for Frenchmozilla and Mozilla in general: there was a big lack of goodies, particularly for volunteers. It should be a great idea to develop conference / stand kits, so we would not have to reinvent everything for each event. A volunteer flyers, like April "Guide du bénévole" could be great. It would be usefull to reprint Manifesto in French.

Now, positives points:

  • the Ubuntu Party is a great "inter-projects" networking event: it is easy to have news of other French associations, such as April, Framasoft, Wikimedia, OpenStreetMap France, etc.. It helps to update the news of each of these projects.
  • the Ubuntu Party is organized in a large Parisian museum, which brings a lot of visibility, especially to a general public. It's in direct contact with users of free software and potentially volunteers for local projects (I am myself a Mozilla contributor recruited during an Ubuntu Party, thank you Pascal 🙂 ). To give you an idea, the Ubuntu Party attracted 3,258 visitors over 3 days, with 995 people on the first day, and it was a holiday.
  • at the Mozilla booth, we used a demo of MDN to "attract visitors": the Nyan Cat in HTML5. This demo is a magnet for questions!

Some remarks nor negative nor positive, that could improve Mozilla's involvement in this type of event:

  • we had Mozilla Manifesto in English ... They are all gone, despite of the language!
  • we must think to schedule workshops in such conference to highlight new features and technologies used by Mozilla.

As every 6 months, a very addictive and exciting event. And last but not least, all the pictures I took of the Party is on Flickr CC-BY-SA: => HERE <=.

16Nov/110

Novembre 2011 : Ubuntu-Party

Cela faisait longtemps que je n'avais rien posté sur mon blog personnel. Mémoire de fin d'étude oblige, ces derniers mois ont été un peu tendus. Mais me revoilà !

Le week-end dernier a eu lieu à la Cité des Sciences et de l'Industrie l'Ubuntu Party 11.10, un événement organisé par la communauté française d'Ubuntu. Durant 3 jours, l'association investie le Carrefour Numérique de ce grand musée parisien pour y installer ses cartons de goodies, ses bénévoles, ses conférenciers et d'autres associations partenaires. C'est ainsi que j'ai tenu le stand Mozilla durant 2 jours (vendredi et dimanche), secondée des excellents Clochix, Florian, Paul, entre autres.

Commençons par les points négatifs, histoire de tout de suite enlever une épine du pied :

  • pour Ubuntu-fr : les premiers jours, les stands ont été installés à l'extérieur du Carrefour numérique, ce qui a fait que la majorité des visiteurs venaient pour nous demander le chemin vers telle expo, vers le métro, les toilettes, etc. On en a même fait un jeu avec les gens de Wikimédia France pour voir qui aurait le plus de questions n'ayant pas trait à son activité. Je crois que c'est Wikimédia qui a gagné sur ce coup là !
  • pour Frenchmozilla et Mozilla en général : il y a un manque flagrant de goodies, notamment à destination des bénévoles. Il faudrait mettre en place des kits du bénévole en conférence et stand, de manière à ce qu'on n'ait pas à tout réinventer à chaque event. Un flyers du bénévole, dans le genre de ce que fait l'April, pourrait être bien. Il faudrait aussi réimprimer des Manifesto en français.

Les points positifs maintenant :

  • l'Ubuntu Party est un formidable espace de networking inter-projets : il est ainsi facilement possible d'avoir des nouvelles d'autres associations françaises, tels que l'April, Framasoft, Wikimédia, OpenStreetMap France, etc. Cela permet aussi de se mettre à jour au niveau de l'actualité de chacun de ces projets.
  • l'Ubuntu Party est organisée dans un grand musée parisien, qui apporte beaucoup de visibilité, surtout vers le grand public. Cela permet d'être en contact direct avec un public utilisateur de logiciel libre et de potentiellement recruter des bénévoles pour des projets locaux (je suis moi même une contributrice Mozilla recrutée durant une Ubuntu Party, merci Pascal 🙂 ). Pour donner un ordre d'idée, cette Ubuntu Party a attiré 3 258 visiteurs sur 3 jours, dont 995 personnes le premier jour, qui était pourtant un jour férié.
  • au niveau du stand Mozilla, nous avons utilisé une démo de MDN pour "attirer le visiteur" : celle du Nyan Cat en HTML5. Cette démo est un aimant à question à elle toute seule !

Quelques remarques, ni négatives, ni positives, qui pourraient améliorer l'implication de Mozilla au sein de ce genre d’événement :

  • nous avions des Mozilla Manifesto en anglais... Ils sont tous partis malgré la langue !
  • il faut penser à programmer des ateliers à ce genre de conférence, pour mettre en avant les nouvelles fonctionnalités et les technologies utilisées par Mozilla (démos techniques et utilisateurs), directement à portée du grand public.

Voilà, comme tous les 6 mois, un événement très prenant et passionnant. Et pour finir, toutes les photos que j'ai prises de la Party se trouve sur Flickr en CC-BY-SA: =>ICI<=.

18Juil/102

Des geeks aux Vieilles Charrues

Petite brève pour parler des Vieilles Charrues, un festival de musique en plein coeur de cette magnifique région qu'est la Bretagne (magnifique mais froide la nuit !)

Les Vieilles Charrues regroupent un grand nombre d'artistes divers, allant de NTM à Alain Souchon en passant par Jamiroquaï, Muse ou encore Indochine. Sur quatre jours, des concerts, de la nourriture, de la bière et bien sur de la bonne ambiance pour faire la fête entre passionnés de musique ou dans notre cas d'informatique. Cette année, un espace organisé par Ubuntu-fr est à disposition des visiteurs avec des ordinateurs, connectés à Internet. Un stand Ubuntu et Mozilla est aussi mis en place, pour mieux "évangeliser" les gens à Ubuntu, Mozilla, Framasoft, l'April, etc.

Aussi sur le site des Vieilles Charrues... (et on parle aussi un peu de WoMoz

NB: et malheureusement, pour cause de train de retour ce soir, je ne pourrais pas aller voir la Souche ni Jamiroquai :'(

22Nov/091

Jour J-6 Ubuntu Party Paris

wallpaper-ubuntu-evolution

Samedi prochain, Cité des sciences et de l'industrie, carrefour numérique. Rendez-vous est pris pour cette énième édition de l'Ubuntu Party, placée sous les couleurs du Koala Karmique.

Au programme des réjouissances, cours, ateliers, démonstrations, conférences sur la distribution Ubuntu mais aussi sur l'univers du Libre. Pour cette édition, la question de la neutralité du Net sera mise sur la table, HADOPI oblige, mais les sujets seront assez variés, allant de l'intégration des femmes dans le monde libre jusqu'aux formats ouverts.
Si les cours sont principalement réservés à des débutants, des sessions sont ménagées pour les initiés ainsi que les confirmés. En plus des ateliers, vous pourrez aussi emmener votre ordinateur pour de l'aide à l'installation.
Le programme complet est disponible sur le site de l'UbuntuParty: http://ubuntu-party.org/programme_paris_karmic

Cette année, une grande plénière est organisé samedi à 18h, avec Mark Shuttleworth, patron de Canonical et fondateur d'Ubuntu. Une bonne raison de ne pas manquer l'évènement.