Sur la route de la Geek I'll still be a geek after nobody thinks it's chic !

17Déc/090

Nulle Part Ailleurs..

Les guignols de l'infoHier, j'ai eu la chance d'assister à une émission mythique du Paysage Audiovisuel Français, Les guignols de l'Info. Un peu jeune pour avoir connu la première diffusion (août 1988), j'en suis toutefois une fan et en connais bon nombre de citations: "Bijour, Oussama Ben Laden, chef de chantier à New York", "Ouais, pardon aux familles, tout ça", "Sans transition",...

C'est donc mercredi soir que j'ai eu la chance de participer aux Guignols. Et oui, je fais partie de la bande de dingues qui crient et applaudissent à chaque lancement d'info du charismatique PPD. Arrivée à 19h au Studio 104 de la Plaine St Denis, un peu d'attente avec le reste du public dans le hall, on nous installe et un charmant responsable plateau nous explique ce qu'il va en être. Aussi déconneur qu'une marionnette des Guignols, nous faisons connaissance:

"Il y en a qui ont déjà fait des émissions de télé ici ?
- Oui, réponds une camarade d'école. Delarue.
- Oh dur
- Oui non mais j'étais payée !"

"Bon alors on va faire un test de rire, rigolez un coup pour voir."
Tout le monde se marre, sauf moi qui ait du mal à servir le rire sur commande. Notre hôte me fixe avec un regard sérieux qui ne cadre pas avec ses allures de joyeux drilles, j'explose donc de rire.
"Oh toi, je sens que tu vas foutre l'ambiance, tu mets à l'aise, tout ça ?
- Oui, je préfère rire que pleurer.
- Ah oui en parlant de ça, évitez de pleurer à l'antenne, ça rend mal à la caméra."

J'en passe et des meilleures. Les 15 minutes de préparation sont presque plus drôles qu'un épisode des Guignols en lui-même.

PPD et les marionnettistes

Vient ensuite PPD et ces deux "assistants". Les marionnettistes nous expliquent donc comment fonctionnent les marionnettes, le tout accompagnés des mimiques d'un PPD survolté. Une personne se charge des bras, l'autre passe son bras dans le dos de la marionnette pour faire bouger le tronc et la tête. De l'autre main, il actionne un piston qui fait bouger le visage du personnage. Pour se synchroniser, ils ne peuvent que regarder des écrans à leurs pieds.

ATTENTION, ANTENNE DANS UNE MINUTE !

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant