Sur la route de la Geek I'll still be a geek after nobody thinks it's chic !

14Mar/112

Ce que pensent les Américains… de nous !

Oui, je sais, j'ai un peu déraillé sur le titre, mais vous comprendrez plus tard 😉
Donc, le film en question, c'est Julie & Julia, tiré de deux livres, Julie et Julia : Sexe, blog et boeuf bourguignon, écrit par Julie Powell et My Life in France, écrit par Julia Child et Alex Prud'homme. Le premier livre est également tiré du blog The Julie/Julia Project, également écrit par Julie Powell (c'est bon, vous suivez toujours ?). Le film se divise en deux : d'un côté, l'histoire vraie d'une jeune femme, Julie, un peu perdue dans sa vie d'employée de hotline sans pouvoir et à la vie un peu triste. Du jour au lendemain, elle décide de se lancer un défi, pour épicer sa vie : cuisiner les 524 recettes du célèbre Mastering the Art of French Cooking de Julia Child, la Maïté transatlantique. De l'autre, l'histoire de Julia Child, expatriée américaine en plein Paris, un peu perdue et qui va prendre des cours de cuisine également pour donner un sens à sa vie.

Honnêtement, je ne vais pas m'attarder longtemps sur le film. Allez le voir ! C'est drôle, les acteurs sont hilarants, le scénario est sympathique sans verser dans le gnian-gnian, j'adore Meryl Streep en naïve américaine en planque à Paris ainsi que Stanley Tucci, un acteur juste prodigieux bien qu'il se cantonne souvent à des seconds rôles (L'affaire Pélican, Slevin, Le Diable s'habille en Prada, Lovely Bones,...).

Allons droit au but, la facette du film qui m'a un peu (beaucoup) sauté au visage, c'est le parallèle entre la vie de Julie Powell (États-Unis 2010) avec la vie de Julia Child (France de l'après-guerre). En fait, le film est également l'occasion d'étaler quelques clichés sur les Français : dans le lot, les Français sont petits, Paris est une ville merveilleuse et la nourriture française est la meilleure du monde.

1) Les Français sont petits
A chaque instant du film qui se déroule dans le Paris de Julia Child, l'accent est mis sur la petitesse des Français et de leur environnement. Les tables sont trop basses, les gens font facilement une tête de moins que l'Américaine, le lit est trop court,... Après vérification auprès d'une autorité compétente et de source sure (ma mère l'a eu comme cliente), cela m'a étonné : Meryl Streep ne mesure pas plus d'1m65 !!! Donc ce n'est pas Meryl Streep qu'il faut mettre en cause. La réalisation a même tout fait pour que rien ne soit à sa portée et qu'on souligne sa grandeur (talons hauts, effet de caméra, meubles rabaissés,...). Au début, je me suis étonnée de ce fait, en mettant cela sur le plan des "on-dits" internationaux : lorsque j'étais en Chine, mes camarades de classe s'étonnaient de ma grande taille (seulement 1m75). Au final, en faisant quelques recherches sur Internet, c'est effectivement Julia Child qui était une géante : 1m85 !!!!! L'honneur est donc sauf pour les pas si petits que ça coqs français.

2) Paris est la plus belle ville du monde
Alors là, je dois m'incliner, rien n'arrive à la cheville de la Ville Lumière. Notre-Dame, les immeubles haussmanniens, les parcs,... On en a bien de la chance de vivre dans une ville aussi propre, presque étincelante. On vante la mauvaise humeur et le manque d'amabilité des Parigots, et pourtant Julia Child par son exubérance et ses éclats de rire les dompte facilement. Cela en devient presque une exagération du caractère américaine : elle parle fort, rie haut, n'hésite pas à se mettre les mains dans la pâte face une équipe de chefs cuisiniers quelque peu misogynes, qui se retrouvent bien étonnés de voir l'américaine éplucher des oignons aussi vite que son ombre ou faire passer l'arme à gauche à un homard récalcitrant. Mais parlons-en, des cuisiniers !!

3) Les Français ont la meilleure cuisine au monde
A ce qu'il parait, les Français sont chauvins. Je vais donc en profiter pour casser cette pseudo-vérité en commettant le tabou ultime : je vais dire du mal de la cuisine française. Vous pouvez toujours me menacer, mais jamais ô grand jamais je ne pourrai dire que la cuisine française est la meilleure du monde. D'accord, on a le pot au feu et les crêpes bretonnes. Mais non, ça ne le vaut pas (même si j’admets qu'une bonne crêpe caramel salé glace vanille est capable de m'envoyer au septième ciel).
Je dois avouer que j'ai tout de même un lourd handicap pour me dédouaner : une haine du beurre et des origines italiennes. Juste par curiosité, je me demande combien de plaquettes de beurre ils ont écoulés durant le tournage. Des centaines à mon avis. Les plats sont certes très appétissants, mais les seuls m'ayant vraiment donné faim sont le bœuf bourguignon et le homard. Tout le reste ne peut égaler la polenta aux lardons de ma grand-mère, ou encore ma tarte aux fromages italiens. Ni le "risi e bisi" vénitiens, ni la salade Caprese, ni la pizza. Et ne me parlez pas de spaghetti aux palourdes. C'est pas pour rien que la diète méditerranéenne a été classé au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l'UNESCO.

Tout ça pour dire que le film était sympa, drôle, appétissant et réaliste quoiqu'exagéré dans l'interprétation. Au premier abord (et comme le titre de l'article), on pourrait croire à une stigmatisation des Français, mais au final, pas tant que cela. Ce n'est pas ce soir que nous découvrirons ce que les Américains pensent de nous, et de toute manière, les Français sont assez fiers et grande-gueule pour s'en foutre, non ?

Commentaires (2) Trackbacks (0)
  1. Je t’assure que quand tu vis en Amérique du Nord, la cuisine française est orgasmique (mais j’avoue que la bouffe européenne en général me manque, notamment la charcuterie et fromage, le reste peut se cuisiner).

    Sinon, les crêpes caramel salé te font faire des voyages dans la temps (je sais pas si au 7ème siècle, elles étaient aussi bonnes qu’aujourd’hui).

    J’ai vu une autre coquille que j’ai oublié (un mot qu’il manque dans une phrase il me semble)

  2. 😀
    Je corrige (je suis moins pointilleuse sur mes articles de blogs que sur TechCrunch France, où je relis facilement 5 fois chaque article que je publie).
    Merci beaucoup !


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant